Flux News #89

Edito

Pour ce numéro, j’ai sollicité un artiste.  La page de couverture du nouveau Flux News a été réalisée par Sébastien Plevoets.  L’artiste pour faire son projet m’a emprunté une petite dizaine d’anciens numéros.  Le  résultat est particulièrement éclairant sur l’état général du monde. Une broyeuse de papier a tenté de faire disparaître le contenu des pages et seul en arrière-plan subsiste un visage, celui d’Homère.  En grec ancien, Homère signifie “otage” celui qui est obligé de suivre. Ce qui résume parfaitement l’état dans lequel nous sommes tombés.  Dans cette actualité nauséabonde surgissent des gestes de résistances et d’espoirs qui nous font espérer.  Les artistes ont un rôle majeur à jouer.  Dans ce numéro, il y a un gros dossier sur la documenta 15 ainsi que sur la Biennale de Berlin et la Biennale de Lyon, les deux événements qui viennent boucler cette fin de saison artistique.  Pour la première fois, la documenta fait débat au sein des collaborateurs dans ce journal. Il y a les représentants qui sont pour et les représentants qui sont contre. Il y a ceux qui ont adoré et ceux qui ont détesté.  Nous avons décidé d’aborder cette manifestation en laissant les deux points de vue se confronter librement, cela fait partie de la politique de ce journal.  Il est vrai que cette année la documenta n’a pas été épargnée par le scandale. Pour ma part, je me positionne résolument pour ce positionnement radical au niveau des choix sélectifs. Pour la première fois dans l’histoire de cette manifestation, les valeurs éthiques ont supplanté les valeurs artistiques. Repositionnant sur l’échiquier international un réajustement au niveau des élites, l’hémisphère sud a été la plaque tournante d’une politique citoyenne.

L’esprit de Lucien Kroll, Yona Friedman, Pierre Bourdieu a soufflé sur cette documenta. Pour la première fois, la parole des petits, des sans-grades était audible. Il est clair que cette éclaircie dans le monde de l’art ne sera pas réitérée une deuxième fois. Le fait qu’elle ait pu se produire était déjà un miracle, vécu par beaucoup comme une erreur dans un système bien huilé. Un non-sens à l’image du bâton de Cadere qui réintroduisait l’erreur dans la séquence des couleurs. À propos de Cadere, j’ai reçu la visite il y a un mois de deux artistes français, Manu et Fred qui on fait une escale à Liège lors d’un parcours qui les portait vers la documenta de Kassel. Ces deux artistes rendaient un hommage à l’artiste roumain en se baladant avec des répliques des fameuses barres de bois rond. Une performance à saluer, on en parle dans ce journal. Ce qui m’a fort surpris, c’est la part immatérielle de leur projet.  Ils auraient pu s’arrêter par exemple à archiver simplement leur périple par des photos. Ils ont voulu franchir l’étape du formalisme en devenant propriétaires de terrains virtuels reliant les deux villes: le Musée des Flandres à Cassel, (départ du projet) et la rotonde du Friedericianum à Kassel (l’arrivée du projet) et ils ont acquis les droits de propriété des parcelles sur OVR, une plateforme open source de réalité augmentée développée sur la blockchain Ethereum.  La porte est ouverte à toute une série d’activités qui permettront d’expérimenter à distance la marche des barres virtuelles en réalité augmentée. Je m’octroie encore un peu de répit avant d’aller voir de plus près a quoi tout ça ressemble… 

Pierre-Yves Desaive, dans ce numéro, nous parle du possible éclatement, dans un futur proche, de la bulle spéculative autour des NFT liés à des œuvres de crypto art. 

En toile de fond de ce journal, vous découvrirez un débat sur les droits d’auteur dont fait partie le combat mené par Marie Zolamian, artiste liégeoise, qui a intenté un procès à la Communauté flamande pour revendiquer la maternité de son oeuvre, une fresque mosaïque. Un combat qu’elle a dû mener seule et qu’elle a finalement réussi à gagner.

Sommaire

1 Sommaire FluxNews 89

2 Édito.

Natalia de Mello, Anne Lefebvre et Laurence Skivée au Comptoir du livre par Véronique Bergen 

5 La Biennale de Lyon, un texte de Clementine Davin.

6 Nadja aux yeux de fougère, un texte de Véronique Bergen

7 Helmut Newton à la Villa Sauber par Véronique Bergen

8/9 Art brut et Bande dessinée, entretien avec Erwin Dejasse par Annabelle Depret.

Les sourires noirs de Marie Christine Remy, un texte de Sylvie Cannone.

10  Vita Nuova, une expo au Musée de Nice par Jeanpascal Février

11 Les grandes expos de l’été, un recensement par Colette Dubois.

12/13 NFT, Crypto Art, dépose de bilan? par Pierre Yves Desaive

14 Lucile Desamory, un entretien avec Florent Delval

15 Commentaires sur la documenta 15 par Luk Lambrecht. Un Focus sur le collectif 18 par Lino Polegato

16 Peter Wächtler à la galerie Dependence par Yoann Van Parys.

17 Marie Rosen à la Galerie Rossicontemporary par Jena Tausen

19 Flags à la Villa Empain un texte de Luk Lambrecht

20/21 Douce audace, un texte de Yoann Van Parys sur la documenta 15

22 Les Superstructures d’Alain Tirtiaux à la NewSpace par Marjorie Ranieri.

23 Visibilité / Invisibilité de Marie Zolamian , interview avec l’artiste réalisée par Lino Polegato

24 Exposition de Johan Tahon à l’IKOB  un texte de Lino Polegato

25 Simon Hantai, le gardien du pli, un texte de Véronique Bergen. 

26/27 In the Womb of The Glass Ship, “Dans le Ventre du Vaisseau de Verre”, une interview de Mathieu Kleyebe Abonnenc par Pascale Viscardy.

28 Le coup de coeur de Judith Kazmierczak à la Biennale de Lyon 

30 Un texte d’Eva Mancuso sur Sébastien Plevoets

31 Art Public. Intervention de Daniel Buren à Liege à la Gare Calatrava. Une interview de l’artiste par Lino Polegato

32 L’Echelle du Temps de Paolo Gasparotto, un texte de Judith Kazmierczak

34 Chronique25  d’Aldo Guillaume Turinsur Brigitte Closset, Stanley Donen, Ange Leccia, Christian Dotremont. 

35 Les Marcheurs de Kassel rendent  un hommage à Andre Cadere 

Lino Polegato

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.