Flux News #90

Edito

Voici un numéro sous le signe des anniversaires. Ils sont légions pour le moment. Je pense à la Châtaigneraie en périphérie liégeoise qui vient de fêter ses quarante ainsi que FluxNews qui fêtera cette année ses 30 ans d’existence puisque le journal a commencé en 1993. 

Dans ce numéro, nous nous sommes occupés plus spécialement du MACS qui pour l’occasion invitait son ancien directeur Laurent Busine à monter une exposition qui lui correspond. Une interview et un compte- rendu figurent au menu de cette édition. J’ai toujours considéré Laurent Busine comme un artiste. Pour quelques pièces figurant dans la collection, il a su convaincre les artistes de réaliser des installations conformément à l’histoire du lieu. Je pense plus spécialement aux Registres du Grand Hornu de Boltansky qui est une des pièces les plus importantes de son histoire où le nom de Busine pourrait figurer comme co-auteur.  Ce statut spécifique devrait, il me semble, préoccuper un peu plus les historiens d’art s’occupant des archives officielles. Ce numéro sera en grande partie consacré à cette réalité. Quatre interventions vont dans ce sens. Il y a plusieurs manières d’aborder cette problématique : soit on écrit l’histoire comme on voudrait quelle soit, en occultant des pans importants jugés non valorisants pour l’image que l’on veut donner de soi, soit on fait preuve d’objectivité en abordant chronologiquement la réalité des faits en n’occultant rien.  En citant le philosophe Alain, dans son interview Marc Renwart utilise le terme «Chronologie prouvée». Une manière de procéder en archivage qui devrait selon lui être la référence de base pour toute étude référentielle sérieuse. Avec ma petite expérience de commissaires d’expos, j’ai pu constater plusieurs fois cette forme d’irrévérence au niveau de l’oblitération voulue de certaines expositions dans les C.V.de la part d’artistes que je définirais de carriéristes.  Ce qui m’a par contre fortement étonné, c’est le grand professionnalisme d’artistes reconnus comme Charlier ou Buren par exemple qui eux procèdent de cette «Chronologie prouvée» en mettant à plat tout leur parcours. 

Si les institutions se retrouvent en tête de liste  pour activer l’écriture de l’histoire elles dépendent en grande partie de ce qui leur est fourni. De plus en plus, des initiatives privées venant d’artistes préparent le terrain pour activer un discours d’archivage de leur travail dans le futur.  Le texte de Sophie Delhasse consacré à la valorisation des dernières donations de la collection de la Fondation de la Province de Liège met le focus sur cette réalité. La mise sur pied d’une fondation vouée à la sauvegarde d’un patrimoine local a été à Liège le résultat d’une rencontre entre un couple d’artistes, Vandeloise-Rousseff et un politique éclairé, Paul-Emille Mottard. Hors contexte politique, soulignons les initiatives de bénévoles  qui dans le privé et par nécessité artistique entament avec originalité un cycle d’archivage (dansé dans ce cas) rendant visible un parcours d’expositions. Sur le sujet, vous lirez les commentaires de Judith Kazmierczak relatant son expérience dans ce domaine. Cette «Chronologie prouvée» trouve également un écho du côté des architectes. La page hommage consacrée à Jacques Gillet, qui vient de nous quitter, va complètement dans ce sens. Il considérait l’échec comme une expérience positive. Le chantier d’Ouffet, aujourd’hui détruit, en est l’exemple concret.  Cette vision holistique de l’architecture prenant en compte tous les éléments de ses constituants génère une ambiance particulière. Cette ambiance on la retrouve naturellement dans les dispositifs mis sur pied par Samuel D’Ippolito. L’artiste crée des projets puis laisse faire les choses librement en s’extrayant du cadre.  La page de couverture qui représente une table ronde en bois découpée sous un abricotier a été pensée à usage multiple, entre autres comme table de méditation. Elle a été construite selon un procédé qui empêchera l’arbre de se blesser en grandissant. L’abricotier  se dépliera naturellement en s’étirant dans l’espace. Le parcours de Samuel D’Ippolito est exemplaire, l’Argentine son pays d’adoption l’a bien compris.

Sommaire

1/
2  Édito.
Eric Fourez : variété d’invariantes variations obsessionnelles, Michel Voiturier 
4 Tournai,  Baudouin Oosterlynck, 
entre l’œil et l’oreille par M.Clerbois
5 Le MACS fête ses 20 ans, interview
6  Centre de la Gravure , entretien avec Christophe Veys 
7 Richter «Manover», Luk Lambrecht
8  Volumes Leg des maquettes de Bernard Herbecq , un texte de Sophie Delhasse sur la collection de la Fondation. Oyou
9 Hommage à Jacques Gillet.
10  Pierre Alechinsky par Alain Delaunoy
11 Livre. Boris Lehman par Véronique Bergen
12/13 Texte sur Marlène Dumas  au Palazzo Grassi par Jena Tausen
14 La crise au Musée Royal Beaux Arts de Bruxelles par Bernard Marcelis.
15  Art-Info.be s’expose Interview de Marc Renwart
16 Jean Pierre Ransonnet au BPS22 un texte d’Alain Delaunoy
17 Africa Oxala Africa Museum. Interview d’Aime Mpane par Clementine Davin. 
18  Echo de Vadim Carichon, un texte de Benoit Felix

20  Cathy Alvarez à la Space, un texte de Judith Kazmierczak. Un Mundo Nuevo? Expo Benoit Christiaens à la New SPACE par Lino Polegato
21  Expo sur les Collectionneurs liégeois à La Boverie, interview d’Yves Randaxhe par Lino Polegato
22/23 Expos Photo Brut, un texte d’Annabelle Dupret
24/25 La sculpture sociale de Samuel D’Ippolito par Céline Eloy et Lino Polegato

26 Texte sur Nancy Moreno par Louis Annecourt
27 Texte de Sophie Delhasse sur l’expo de Jacques Di Piazza aux Brasseurs. Arte Povera par Michel Clerbois
29 Resonnances Corporelles de Judith Kazmierczak. Interview menée par Sophie Delhasse
30 Texte sur Pierre de Mûlenaere par Véronique Bergen 
31 Entretien avec Pierre de Mûlenaere par Véronique Bergen 
32 Au Wiels, expo de Danai Anesiadou, un texte de Colette Dubois
Tom Gutt, trouble fête, un texte de Philippe Dewolf
34 Chronique 26  d’Aldo Guillaume Turin sur Wolfgang Laib, Jean-Marie Bytebier, Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, Michael Snow
35 Art urbain a Liège. Projet de Maria VitaGoral

Lino Polegato

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.